Quelle est la conduite à tenir en cas d’une fièvre ?

La fièvre se traduit par une réaction du corps à une invasion bactérienne ou virale, la température s’élève afin de lutter contre ces micro-organismes sensibles à la chaleur. Lorsque la fièvre est récente d’au moins 4 jours, il est facile d’associer les autres symptômes pour savoir la cause cependant lorsqu’elle date de plus de 3 semaines, il est difficile d’orienter vers une origine précise. Les fièvres récentes sont souvent d’origine infectieuse, les symptômes associés peuvent être : diarrhées (une gastro-entérite), toux, brûlures urinaires…etc. La fièvre peut aussi traduire une infection profonde telle que : une prostatite chez l’homme, infection haute chez la femme, ça peut être liée aussi à une tumeur ou une maladie inflammatoire. Quelques urgences doivent être suspectées en cas de fièvre : Une méningite en cas de fièvre avec céphalées et vomissements ; Une septicémie en cas de frissons (de vrais et grands frissons secouant le malade) ; Un paludisme chez tout malade revenu depuis moins de six semaines d’un pays tropical ; Une listériose ou une pyélonéphrite chez la femme enceinte. Une fièvre chez le nourrisson, enfant. Dans tous ces cas, une hospitalisation ou consultation immédiate est imposée.   Si la fièvre dépasse 38.5° il est important également de voir le médecin si c’est moins il est possible de commencer par centaines mesures en attendant de faire une consultation médicale : D’abord, Assurez-vous que la température a bien été mesurée, La température rectale est la température de référence. Pour être correctement prise, la température axillaire nécessite que le thermomètre soit laissé en place au moins 8 minutes, Commencez par l’utilisation de compresses imbibées de l’eau fraîche avec une application sur les zones chaudes, renouvelez l’opération. Evitez les sources de chaleur. Le paracétamol  (Acétaminophène, Tylenol) est