Comment traiter la constipation ?

On peut parler de la constipation lorsque la fréquence des selles est moins de trois fois par semaine, et lorsque les selles ont une consistance trop dure même si la fréquence est quotidienne. Souvent le problème de la constipation est lié au type de l’alimentation (régime pauvre en fibres...Etc.), le manque d’activité physique, longs trajets de voyage…ce sont tous des facteurs habituels mais il se peut que la cause soit lié à certains types de médicaments : les antidépresseurs, codéine, dérivés de morphine, sels de fer, neuroleptiques, antitussifs, pansements gastro-intestinaux…etc. La constipation brutale chez un sujet n’ayant pas d’antécédents et après avoir éliminer les causes banales ça peut révéler la présence d’un cancer colique ou un fibrome qui compresse le côlon, ou une autre maladie organique. la constipation peut s’accompagner d’autres symptômes : les ballonnements, des nausées, des douleurs abdominales, des hémorroïdes. Il est important de traiter la constipation, en commençant d’abord par les mesures hygiéno-diététiques, le traitement symptomatique est mis en évidence lorsque la constipation ne dépasse pas 15 jours. Traitements médicamenteux: en cas de constipation récente sans d’autres symptômes : on peut conseiller des laxatifs constitués de sucres qui attire l’eau et par conséquence les selles gonflent justement ils peuvent être à l’origine des flatulences, on note : le Lactulose (DUPHALAC) il existe en sirop ou en sachets (respecter la dose indiquée selon la spécialité), et à base de macrogol on note : FORLAX (1-2 sachets le matin à jeun), on a aussi le MICROLAX. Il y a aussi des laxatifs de type mucilage : NORMACOL ou SPAGULAX, et des laxatifs lubrifiants à base de l’huile de paraffine : LUBENTYL, PARLAX parmi leurs effets secondaires : diminution d’absorption des vitamines E, D, A, K