avc

Home/Tag: avc

Signes précurseurs de l’AVC et de la crise cardiaque

La connaissance des signaux d'alerte des accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou des crises cardiaques permettrait de sauver des milliers de vie chaque année.  Il est important de reconnaître les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque ou de l'AVC afin de pouvoir réagir rapidement pour sauver des vies. AVC : les symptômes d'alerte Perte soudaine de force ou engourdissement soudain au visage même temporaire (possible visage paralysé et bouche déviée) et faiblesse musculaire (inertie d'un ou plus des membres du corps) ou bien paralysie d'un côté du corps (droit ou gauche); Trouble de la vision se traduit par un flou visuel même temporaire; Trouble de la parole : difficulté soudaine d’élocution, de compréhension ou confusion soudaine, des difficultés à trouver les mots ou à les exprimer même temporaire;  Mal de tête soudain, intense et inhabituel accompagnés de nausées ; Étourdissements : perte soudaine de l'équilibre, chute, des vertiges avec démarche ébrieuse, manque de coordination des mouvements; Parfois troubles de la conscience, de la somnolence au coma.  Il ne faut pas négliger ces signes même si le retour à la normale est rapide, il s'agit de signaux d'alerte qui doivent être pris au sérieux, dès l'apparition de l'un des signaux ou plus : appelez le 911 ou le numéro d'urgence dans votre pays ou bien contactez votre médecin, le médicament administré pourrait être efficace et on pourrait bien éviter les séquelles. Les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque : La personne qui fait une crise cardiaque peut présenter les symptômes suivants: Douleur à la poitrine, pouvant s’accompagner de sensations : de serrement et malaise, douleur semblable à un écrasement, de lourdeur, de pression, de compression, de brûlure. Autres symptômes peuvent être détectés : Essoufflement; Inconfort à d’autres régions du haut du corps (cou, mâchoire, épaule,

Comment prévenir les maladies du Cœur et l’AVC ?

Le cœur est un muscle qui travaille comme une pompe au niveau du système circulatoire et assure la circulation du sang dans tout l’organisme. Le sang pompé contient l’oxygène et les éléments nutritifs, lorsque le reste du corps ne reçoit pas une quantité suffisante les symptômes d’une maladie cardiaque peuvent survenir. Au Canada, la maladie cardiovasculaire est responsable d’un plus grand nombre de décès que n’importe quelle autre maladie. Toutes les sept minutes, une personne succombe à une maladie du cœur ou à un AVC au Canada, jusqu’à 40000 arrêts cardiaques se produisent chaque année au Canada. C’est donc un arrêt cardiaque toutes les douze minutes. Sans un traitement rapide et adéquat, la plupart de ces arrêts cardiaques entraînent la mort. (1) Quels sont les facteurs du risque ? Certains facteurs sont incontrôlables comme l’âge, le sexe et la génétique. D’autres peuvent être corrigés par des mesures hygiéno-diététiques comme : L’hypertension artérielle, le diabète, l’obésité, le stress, le tabac, l’excès de l’alcool, le manque d’activité physique, alimentation grasse qui entraîne l’augmentation du taux du mauvais cholestérol. Prévention et mesures hygiéno-diététiques : Réduisez la fumée jusqu’à la cession complète; Pratiquez une activité sportive régulièrement comme des exercices qui améliore le muscle de votre cœur; Adoptez une alimentation saine en évitant le mauvais gras (gras trans et en lipides saturés); Diminuez l’apport du sel et les sucres; Évitez le stress, si c’est inévitable : pratiquez une respiration profonde et optimisez la situation; Restreignez votre consommation d’alcool; Mangez plus de légumes et de fruits organiques (biologiques); Maintenez un poids sain; Prenez des compléments après l’avis de votre médecin comme l’oméga 3 afin de renforcer votre cœur; Luttez contre les radicaux libres par la prise des antioxydants naturels (Vitamine