La rétinopathie est un terme qui désigne toutes les affections qui touchent la rétine. On l’emploie parfois par opposition au terme rétinite pour désigner celles qui ne sont pas de nature infectieuse.

Chez l’enfant prématuré, la rétinopathie fait suite à une exposition à un air trop riche en oxygène.

Fond d’œil

Les anomalies détectées lors de la réalisation du fond d’œil permettent de classer la rétinopathie hypertensive en trois stades (classification de Keith et Wagener (1939)) :

  •     stade 1 : rétrécissement artériel sévère et disséminé ;
  •     stade 2 : on retrouve les lésions présentes dans le stade 1 associés au signe de croisement ;
  •     stade 3 : on retrouve les lésions présentes dans le stade 2 associées à des hémorragies rétiniennes, des exsudats et des nodules cotonneux ;
  •     stade 4 : on retrouve les lésions du stade 3 associées à un œdème papillaire.

Classification de Kirkendall (1975), en 3 stades :

  •     stade 1 : rétrécissements artériel diffus ;
  •     stade 2 : exsudat sec, nodules cotonneux, hémorragies + lésions stade 1 ;
  •     stade 3 : œdème papillaire + lésions stades 1 et 2.

Ces lésions sont à différencier des lésions rétiniennes liées à l’artériosclérose.

Rétinopathie pigmentaire

La rétinopathie pigmentaire (RP), aussi appelée dystrophie rétinienne, est une maladie qui peut parfois être d’origine héréditaire; dans ce cas on l’appelle RP liée à l’X. Il y a actuellement 150 « erreurs de reproduction » dans les gènes qui sont soupçonnées d’entraîner la perte progressive de la vue. Cela est dû à la dégénérescence des photorécepteurs, en particulier des bâtonnets, d’où des problèmes de vision de nuit. La déformation de plusieurs gènes est constatée dans certains cas de RP et les recherches en cours ne peuvent pas attribuer plus d’importance à telle ou telle déformation génétique, sauf la RP liée à l’X où le gène est connu: RE(P) 65. Des essais thérapeutiques sont en cours et semblent donner de bons résultats.

Le diagnostic se fait par fond d’œil : on observe des taches noires.

L’évolution de cette maladie est lente et il n’existe pour l’instant aucun traitement.

 

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9tinopathie