Vomir est un geste de défense de l’organisme face à une ingestion d’une toxine ou un produit indésirable, ça peut être aussi un geste causée par une situation psychologique (stress), ou physiologique (grossesse).
Avoir des nausées ou des vomissements n’est pas mauvais sauf si ça reproduit plusieurs fois, ça peut irriter la muqueuse de l’œsophage, provoquer une déshydratation, une alcalose de l’estomac à cause des pertes de l’acide gastrique, il est indispensable de traiter (par des antiémétiques) cette symptomatologie, ça peut refléter une maladie plus grave : AVC, obstruction intestinale…etc.
Certains vomissements nécessitent des précautions particulières : les vomissements induits par la chimiothérapie ou suite à une intervention chirurgicale.
Les nausées se distinguent des vomissements du fait d’être juste une sensation de malaise avec une envie de vomir, cependant vomir est une action (réflexe) du rejet du contenu digestif par des mouvements spasmodiques involontaires du diaphragme.

Les causes :
Parmi les causes des vomissements : une gastroentérite (intoxication alimentaire), pancréatite aigue, obstruction digestive, alcool. On note aussi les vomissements du soit aux effets secondaires soit l’intoxication par des médicaments de type : anticancéreux, opiacés, digitaliques, antibiotiques (β-Lactamines, Macrolides), anesthésiants…etc.
D’autres causes aussi difficiles à savoir : hémorragie, méningite, infractus du myocarde, tumeur, ulcère, vertiges, maladie parasitaire, maladie psychologique, sevrage, migraine…etc.
Cas particulier : début de grossesse.
Traitements et prévention :antibio
Certains médicaments doivent être pris à titre de prévention en chimiothérapie, mal de transport…etc.
– En cas de grossesse il est préférable de consulter le médecin, le traitement habituel est basé sur la prise de ½ à 1cp 3 fois par jour de PRIMEPÉRAN (métoclopramide) avant repas.
– En cas de mal de transport : NAUSICALM (Diménhydrinate) qui est contre indiqué en cas de glaucome, risque de rétention urinaire (adénome de la prostate), enfant selon la formule pharmaceutique et selon l’âge, et on note parmi ses effets indésirables : l’action sédative (somnolence) donc attention si prise d’autres médicaments de la même action de type tranquillisant, sirop pour toux…etc.
– Les médicaments les plus utilisés: VOGALIB (possible sans ordonnance), VOGALÈNE (métopimazine), MOTILIUM (dompéridone) et DOMPÉRIDONE et MÉTOCLOPRAMIDE (neuroleptique à effet antiémitique), PÉRIDYS (dompéridone) (avec ordonnance ces derniers dans certains pays). Le mieux est d’avoir l’avis du médecin car certains de ces médicaments influencent directement le centre de contrôle au cerveau induisant des effets comme la somnolence et des troubles neurologiques notamment de tremblements ou de mouvements involontaires de la tête et du cou. Chez les personnes âgées la fonction rénale et hépatique est importante à évaluer afin de pouvoir s’orienter sur le bon médicament avec la bonne posologie. Aussi des précautions chez la femme en grossesse ou allaitement.

Conseils

  • Lors de vomissements répétés, les pertes en eau et en sels minéraux sont importantes. Elles doivent être compensées par des aliments liquides (bouillons salés…) pris en petites quantités et régulièrement. Evitez les aliments gras ou épicés ; évitez l’alcool, le café et le tabac.
  • Ne prendre aucun médicament antisémitique si les vomissements s’accompagnent d’un état confusionnel et de maux de tête ou rejet de sang ou douleur à la poitrine, ou bien des vomissements post-traumatisme crânien. Et si les vomissements surviennent avec des maux de tête et une gêne de la lumière : consulter votre médecin le plus vite que possible.
  • Complications : Chez les enfants, les personnes vulnérables ou âgées, les vomissures peuvent pénétrer dans les voies respiratoires provoquant une obstruction ou infection.