Les lipoprotéines de haute densité (high density lipoprotein, HDL) sont des lipoprotéines responsables du transport du cholestérol vers le foie où il pourra être éliminé. Cette fonction permet d’éviter l’accumulation de cholestérol dans les vaisseaux sanguins et donc d’éviter les risques d’athérosclérose. C’est pour cela que les HDL sont qualifiées de bon cholestérol par rapport aux LDL qui sont appelées mauvais cholestérol.
SommaireLa densité (par rapport à l’eau) est comprise entre 1,063 et 1,210. Le diamètre se situe entre 6 et 10 nm. Ils sont composés de 48 % de lipides et de 52 % de protéines.

La protéine la plus importante quantitativement est l’apolipoprotéine A1 qui participe à la structure générale du HDL1. les autres protéines sont l’apolipoprotéine A2, E et C, ainsi qu’une vingtaine d’autres.
Rôle en médecine

Un taux élevé de HDL serait corrélé avec une diminution du risque de survenue de certaines maladies cardio-vasculaires (angine de poitrine, infarctus du myocarde)3. Il n’est pas évident que cette corrélation reflète un mécanisme causal : Les augmentations du taux de HDL de cause génétique ne sont pas accompagnées de cet effet protecteur4,5,6. De même, une diminution d’origine génétique du HDL n’est pas corrélée avec une augmentation du risque7. La démonstration de l’intérêt d’une augmentation de ces taux par des moyens médicamenteux n’est pas pour l’instant établie8.

Il existe une association entre un taux bas d’HDL et le risque de survenue d’un cancer

Source