COMPOSITION     

Aethylmorphin. hydrochlorid. 5 mg – Lactos. – Polyvidon. – Magnes. Stearas – Erythrosin. Pro compres. Uno.

PROPRIÉTÉS

L’éthylmorphine est un antitussif narcotique d’action centrale agissant par diminution de l’excitabilité du centre de la toux ; elle présente également une action dépressive sur le centre respiratoire.

PHARMACOCINÉTIQUE

L’éthylmorphine est bien absorbée par voie orale dans le tractus gastro-intestinal. Sa durée d’activité est de 4 à 5 heures.
Son métabolisme hépatique la transforme partiellement en morphine.

INDICATIONS

Traitement symptomatique des toux non productives.

POSOLOGIE ET MODE D’EMPLOI

Posologie usuelle :

Adultes :

– 50 mg de codéthyline/jour, soit 10 comprimés par jour en plusieurs prises à 4 heures d’intervalle minimum.
– dose maximale par prise : 4 comprimés/prise (20 mg).
– dose maximale par jour : 100 mg/jour.

Enfants de 8 ans à 14 ans (25 à 48 kg) :

– 0,3 à 0,6 mg de chlorhydrate d’éthylmorphine/kg/24 h, soit 3 à 6 comprimés, à répartir dans la journée selon l’âge.
– Dose maximale par jour : ne pas dépasser 0,6 mg de codéthyline/kg/j.

La durée du traitement devra rester aussi brève que possible.

CONTRE-INDICATIONS     

– Hypersensibilité connue à un des constituants.
– Toux productive
– Insuffisance respiratoire quel que soit son degré, en raison de l’effet dépresseur sur les centres respiratoires, et de la nécessité de respecter la toux.
– Enfants de moins de 8 ans.
EFFETS INDÉSIRABLES     

– Les effets indésirables de la codéthyline sont comparables à ceux des autres opiacés, mais, aux doses thérapeutiques, plus rares et plus modérés.
Possibilité de : constipation, somnolence, états vertigineux, nausées, vomissements, bronchospasme, réactions cutanées allergiques, dépression respiratoire (cfr. Contre-indications).
– Risque de dépendance aux doses supra-thérapeutiques ou en cas de traitement prolongé et de syndrome de sevrage à l’arrêt brutal qui a été observé chez l’utilisateur et le nouveau-né de mère toxicomane.
PRÉCAUTIONS PARTICULIÈRES     

– Sujets âgés : il est prudent de réduire la posologie initiale de 50 % éventuellement, par après, augmenter en fonction de la tolérance et des besoins.
– Prudence en cas d’hypertension intracrânienne qui pourrait être majorée.
– La prise de boissons alcoolisées ou d’autres dépresseurs du SNC pendant le traitement est fortement déconseillée.
GROSSESSE ET LACTATION     

– En l’absence de données sur la codéthyline, il est prudent de ne pas l’utiliser pendant le 1er trimestre (risque tératogène) ou à la fin de la grossesse (risque
nouveau-né).
– Allaitement : par prudence, éviter l’administration pendant l’allaitement (quelques cas d’hypotonie et de pauses respiratoires ayant été décrits chez des nourrissons   après ingestion par les mères de codéine – alcaloïde très proche de la codéthyline – à doses supra-thérapeutiques).
INTERACTIONS     

– Tranquillisants et dépresseurs du SNC.
– Autres dérivés morphiniques (analgésiques, antitussifs).

EFFERTS SUR LA CAPACITÉ DE CONDUIRE UN VÉHICULE ET D’UTILISER DES MACHINES     

L’attention est appelée sur les risques de somnolence attachés à l’emploi de ce médicament, surtout lors d’utilisation simultanée d’alcool ou de dépresseurs du SNC.

SURDOSAGE     

– Signes chez l’adulte : dépression aiguë des centres respiratoires (cyanose, ralentissement respiratoire), somnolence, vomissements, ataxie, œdème pulmonaire (plus rare), rash, prurit.
– Signes chez l’enfant : ralentissement de la fréquence respiratoire, pauses respiratoires, myosis, convulsions, signes d’histaminolibération : « bouffisure du visage », éruption urticarienne, collapsus, rétention d’urine.
– Traitement :
– Assistance respiratoire :
0,4 mg de chlorhydrate de naloxone en I.M., I.V. ou S.C., à répéter si nécessaire toutes les 2 à 3 minutes, maximum 3 injections.
– Plus en cas de convulsions :
diazépam : 0,1 à 0,2 mg/kg en I.M. ou en I.V. lente à répéter jusqu’à 4 fois par 24 heures, si nécessaire.

PRÉSENTATION     

Boîte de 50 comprimés, sous blister, dosés à 5 mg de chlorhydrate d’éthylmorphine
CONSERVATION     

A température ordinaire (15° – 25°C)

CONSERVER HORS DE PORTEE DES ENFANTS ; DÉLIVRANCE  

Délivrance libre en pharmacie.

 

http://www.erfa-sa.com/Codethyline/french/mono_scientifique_fr.html