C’est la saison la plus chaude de l’année, les coups de chaleur et les réactions dermiques après une exposition au soleil sont trop fréquents, les conseils suivants résument les mesures à adopter soit à titre de prévention soit à titre thérapeutique.

Qu’est ce qu’un coup de chaleur ?

C’est un état d’hyperthermie (fièvre) qui dépasse 40°, ça peut aller jusqu’à la perte de conscience, nausées ou vomissements, ça peut être associé à des lésions dermiques qui peuvent se manifester en dehors de cet état, ce qu’on appelle : « photodermatose».
SulfamideLes personnes âgées et les enfants et toute personne vulnérable sont les plus touchées, pour cela il faut se dépêcher à soigner ces coups de chaleur et ces photodermatoses,  il faut savoir aussi distinguer les causes réelles, une réaction dermique peut être engendrée après la prise des médicaments photosensiblisants (Sulfamides, Phénothiazines…etc) dans ce cas là le soleil n’est qu’un facteur déclenchant, on note aussi des maladies (vitiligo…etc.) ou des produits mises sur la peau comme les parfums…etc.

Prévention :

— Utiliser des produits antisolaires de coefficient de protection d’autant plus élevé que le sujet est de phototype clair ou qu’il séjourne dans un endroit fortement exposé au soleil (montagnes, zones tropicales…etc.) ;solaire-2
— Éviter l’exposition solaire entre 12 et 16 heures ;
— Les premières expositions doivent être de courte durée ;
— Utiliser des lunettes solaires de vrai et des chapeaux, casquettes ;
— En cas de lésions superficielles sans des complications utiliser : BIAFINE [trolamine], à appliquer plusieurs fois par jour sur les lésions.

Remarque :
Pour plus de conseils sur la prévention consulter notre article :
http://pharmapause.com/comment-se-proteger-des-rayons-solaires/

Les mesures à adopter :
– Soigner la déshydratation en buvant beaucoup d’eau,
– Prendre douche d’eau froide, pas trop pour ne pas mettre le corps dans un état de choc, faut le faire doucement ;
– Si l’hyperthermie ne concerne que certaines parties du corps, mettez des compresses imbibés d’eau froide sur ces zones et à renouveler plusieurs fois ;
– Eviter la chaleur et s’installer dans l’ombre ;
– Utiliser un climatiseur ou ventilateur en ajustant la température sans le mettre trop froid ;
– Eviter l’alcool, le café, le thé et toute substance diurétique afin de ne pas déshydrater ;
– En cas de brûlures superficielles appliquer BIAFINE en premier lieu, si vous ne trouvez que des dermocorticoïdes en pharmacie, ne pas dépasser 3 jours de traitement ;
– En cas de fièvre intense, frissons, lésions graves : consulter les services d’urgence le plus vite que possible.