Système musculaire

Comment traiter les céphalées?

Categories:

La céphalée est symptôme très répondu chez la population et qui reflète rarement une affection grave, elle est due principalement à une tension musculaire qui déclenche une douleur par la suite. Cette douleur peut être localisée au niveau des tempes, le front et la tête, si elle est unilatérale et intense au niveau de la tête et en plus si elle s’accompagne à d’autres symptômes (nausées par exemple) il s’agit dans ce cas-là de la migraine.

Quels sont les facteurs mis en cause ?

  • Le stress en premier lieu;
  • La carence en minéraux et éléments nutritifs au niveau des vaisseaux sanguins, les nerfs et les muscles;
  • Une grippe ou une affection spécifique;
  • La déshydratation;
  • L’abus d’alcool;
  • Une affection du sinus;
  • Une affection dentaire;
  • Éclairage insuffisant;
  • Perturbations hormonales;
  • Atmosphère enfumée;
  • Fatigue oculaire;
  • Hypersensibilité alimentaire et allergie;
  • La prise de certains médicaments;
  • Dans les cas exceptionnels : tumeur cérébral ou AVC.

 

Quelle est la conduite à tenir ?

  • Il faut prévenir en évitant tous les facteurs mis en cause si c’est possible et adopter une alimentation saine.
  • Pour la déshydratation : buvez au moins 6 verres par jour, de préférence des gorgées de temps en temps.
  • Pour le stress : agissez par une bonne gestion et essayez de changer les idées par des activités plaisantes.
  • Le cas de l’air pollué : aériez votre pièce, évitez la fumée des cigarettes et utilisez un humidificateur.
  • En cas de prise de médicaments : informez-vous auprès de votre pharmacien ou médecin et discutez une possibilité de substitution ou changement de traitement.
  • Le cas d’un mauvais éclairage : ajustez l’éclairage et nettoyez les zones ombrées.
  • Le cas de la migraine : Identifiez vos éléments déclencheurs et évitez-les autant que possible.

 

Traitements :

Phytothérapie :

Une infusion à base de la grande camomille s’est avéré efficace, il est recommandé de la procurer de la pharmacie ou d’un herboriste certifié.

Aromathérapie :

En cas de céphalée due à une congestion nasale suite à un rhume ou une grippe ou une inflammation sinusienne : vous pouvez utiliser l’essence d’eucalyptus, sinon le plus facile est d’utiliser les feuilles seulement dans une infusion et inhaler les vapeurs en utilisant une serviette sur la tête pour mieux cibler.

Le cas d’une céphalée de tension musculaire : mettez dans votre baignoire dans l’eau chaude quelques gouttes de l’huile essentielle de Lavande. Vous pouvez utiliser également quelques gouttes de l’huile essentielle de menthe poivrée (pas plus que 5 gouttes) sur des compresses humidifiées sur la zone atteinte (évitez les yeux et les muqueuses irritées ou tout endroit sensible) puis procéder à un massage par acupressure sur les zones temporales, frontales et occipitales.

Médication :

Le Paracétamol ®: sous l’avis de votre pharmacien prenez 1g de préférence sans dépasser 4g/24h avec un intervalle de 6h.

Le Tylenol® : même si le médicament est en vente libre, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien pour éviter tout effet nocif sur votre santé.