Juin 28, 2014

Signes précurseurs de l’AVC et de la crise cardiaque

Categories: Tags:

La connaissance des signaux d’alerte des accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou des crises cardiaques permettrait de sauver des milliers de vie chaque année.  Il est important de reconnaître les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque ou de l’AVC afin de pouvoir réagir rapidement pour sauver des vies.

AVC : les symptômes d’alerte

  • Perte soudaine de force ou engourdissement soudain au visage même temporaire (possible visage paralysé et bouche déviée) et faiblesse musculaire (inertie d’un ou plus des membres du corps) ou bien paralysie d’un côté du corps (droit ou gauche);
  • Trouble de la vision se traduit par un flou visuel même temporaire;
  • Trouble de la parole : difficulté soudaine d’élocution, de compréhension ou confusion soudaine, des difficultés à trouver les mots ou à les exprimer même temporaire;
  •  Mal de tête soudain, intense et inhabituel accompagnés de nausées ;
  • Étourdissements : perte soudaine de l’équilibre, chute, des vertiges avec démarche ébrieuse, manque de coordination des mouvements;
  • Parfois troubles de la conscience, de la somnolence au coma.  Il ne faut pas négliger ces signes même si le retour à la normale est rapide, il s’agit de signaux d’alerte qui doivent être pris au sérieux, dès l’apparition de l’un des signaux ou plus : appelez le 911 ou le numéro d’urgence dans votre pays ou bien contactez votre médecin, le médicament administré pourrait être efficace et on pourrait bien éviter les séquelles.

Les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque :

La personne qui fait une crise cardiaque peut présenter les symptômes suivants:

  • Douleur à la poitrine, pouvant s’accompagner de sensations : de serrement et malaise, douleur semblable à un écrasement, de lourdeur, de pression, de compression, de brûlure.

Autres symptômes peuvent être détectés :

  • Essoufflement;
  • Inconfort à d’autres régions du haut du corps (cou, mâchoire, épaule, bras ou dos);
  • Étourdissements;
  • Pâleur, sueur et faiblesse générale;
  • Nausées, vomissements et parfois indigestion;
  • Peur et anxiété.

Conduite à tenir :

  • Reposez la personne dans une position confortable pour elle en évitant toute activité ou stress;
  • La fondation des maladies du cœur et de l’AVC recommande la prise d’une dose normale de la nitroglycérine si la personne atteinte en prend habituellement et conseille de mâchez et avalez un comprimé pour adulte ou deux comprimés de 80 mg d’AAS (acide acétylsalicylique ou aspirine, AspirinMD) si le 9-1-1 le conseille, à condition que la personne atteinte n’y soit pas allergique ou intolérante.

Les signes avant-coureurs d’un arrêt cardiaque :

  • Perte de conscience soudaine, aucune réaction au toucher ou aux sons et respiration agonale ou inexistante.

Les étapes à suivre en ordre :

  • Sécuriser le lieu;
  • Demander à quelqu’un d’appeler les urgences 911 ou le numéro d’urgence de votre pays et demander un DEA (défibrillateur externe automatisé);
  • Si la personne ne respire pas ou si elle présente une respiration agonale, administrer la RCR (réanimation cardio-respiratoire) aussi vite que possible (après 4 minutes les chances de vie diminuent);
  • Utiliser le DEA dès qu’il arrive en appuyant et en suivant les instructions;
  • Continuer de faire les compressions jusqu’à ce que la personne recommence à respirer ou à bouger (dans ce cas là : adopter la position sécuritaire latérale gauche) ou jusqu’à ce qu’une personne avec une formation plus avancée prenne le relais.

Suivre un cours de RCR :

Je vous invite à consulter ce lien : http://rcr-fmc.ca/formations-en-rcr/suivre-un-cours-rcr/
N’hésitez pas à choisir votre ville et consulter le répertoire téléphonique pour contacter les instructeurs, la formation RCR est très importante et facile à suivre pour sauver les vies.