Juin 25, 2013

Quels sont les bilans à faire en cas de diabète ?

Categories:

Le diabète est une maladie très fréquente qui touche des personnes de tout âge, d’origine génétique ou diététique, on en distingue 2 types : Diabète de type 1 (insulinodépendant) et le Diabète de type 2 (non-insulinodépendant). Il s’agit d’une hyperglycémie chronique (> ou = 1,26 g/L), qui sans traitement peut avoir des conséquences graves sur la santé. Il existe d’autres types liés à d’autres facteurs : la grossesse (diabète gestationnel), médicaments (immunodépresseurs)…etc.

Quels sont les facteurs aggravant l’apparition du diabète ?

L’âge en premier lieu : 50 ans ou plus chez un homme et 60 ans chez la femme, on compte aussi le mode de vie : tabagisme, obésité, dyslipidémie, stress…etc. Il existe aussi d’autres facteurs : des antécédents de l’hypertension artérielle (HTA), maladie cardiovasculaire (l’infractus du myocarde), AVC.

464px-AMI_schemeQuels sont les bilans à faire ?

* La glycémie au début pour révéler la maladie.

* Examen vasculaire, ECG, examen des pieds (affections fongiques trop fréquentes), prise de poids et de tension artérielle, bilan lipidique, cholestérol et HDL, LDL, TG.

* D’autres examens sont aussi nécessaires : Ionogramme sanguin, créatinémie, Microalbuminurie, ECBU des urines.

Quelles consultations à faire ?

* L’avis du diabétologue au début puis consultation ophtalmologique au moins une fois par an, consultation chez le cardiologue, néphrologue, neurologue.

Prévention et mesures diététiques :

* Arrêt du tabac, activité physique adapté au patient, s’alimenter équilibré en évitant les aliments à index glycémique élevé ou les aliments lipidiques : les œufs, les fromages, fritte, beurre, crème fraîche…etc. Et en limitant aussi la prise du sel, l’alcool, les boissons sucrés (sodas), les aliments favorisés à ce type de régime : poissons, légumes, et aliments contenant des fibres (céréales complètes, fruits…).

* Il faut éviter tous les sucres rapides : sucre blanc ou roux et ses dérivés : miel, confiture, bonbons, confiserie.

Les principes importants dans l’alimentation pour éviter les variations trop brutales de la glycémie :

— faire au moins trois repas par jour et éventuellement 3 collations,

— prendre ses repas à heures régulières,

— associer toujours un aliment glucidique à un autre aliment non glucidique surtout dans les collations, les associations qu’on puisse faire : biscotte avec margarine végétale ou du fromage (adapté avec moins de matière grasse), céréales avec du lait (demi-écrémé), fruit avec fromage blanc ou yaourt nature.

— Éviter les édulcorants et les boissons light.

— Attention en cas d’hypoglycémie : prenez un jus sucré, confiture.

— Il est possible de guérir le diabète non-insulinodépendant en suivant un bon régime alimentaire et une activité sportive régulière, il ne faut pas donc sous-estimer les mesures hygiéno-diététiques, pour chaque patient le médecin détermine un profil à suivre, Il faut le prévenir en cas de prises d’autres médicaments, ça peut nécessiter une surveillance et des bilans supplémentaires.