Avr 8, 2013

Comment traiter la cellulite ?

Categories:

Qu’est ce qu’une cellulite ?

1Il s’agit d’une couche de gras localisée sous la peau, appelée aussi « peau d’orange », elle concerne surtout les femmes à 90% (chez les minces comme chez les rondes). La cellulite est visible sur les hanches, les cuisses, la face intérieur des genoux, et au niveau du ventre, sur les bras. Chez l’homme au niveau de l’abdomen.
A une prise de volume des cellules graisseuses (adipocytes) s’ajoutent une rétention d’eau (mauvaise circulation sanguine et lymphatique), et une fibrose (modification des fibres collagènes).
Quelles sont les causes ?
–    La mauvaise alimentation (apport calorique supérieur à la capacité de stockage) ou des repas sautés.
–    Les hormones chez la femme (période de puberté, prise de pilule, grossesse, ménopause) due à l’excès d’œstrogène.
–    Le manque d’activité et du sport.
–    L’anxiété, dépression, stress, la fatigue, manque de sommeil.
–    L’hérédité.
–    L’insuffisance veineuse : mauvaise circulation à l’origine d’une mauvaise irrigation.
–    – troubles hépatiques : élimination réduite des toxines.
–    La constipation.
–    Le port des vêtements trop serrés.
–    Les bains chauds.

Les solutions pour lutter contre la cellulite :
2Avant de passer à un traitement, il faut équilibrer son régime aliénataire et ne pas sauter les repas, boire beaucoup d’eau (contant moins de sodium), exercer du sport, et éviter le stress en premier lieu.
Il y plusieurs substances qui favorisent l’élimination de la graisse :
–    La caféine (dans le café et le thé), théophylline (café, chocolat, et principalement feuilles de thé)…etc.
–    Les veinotoniques qui favorisent une bonne circulation telle que gingko biloba (plante)
–    Le pamplemousse, l’annanas, la canelle.

Compléments alimentaires :
–    Vitamine E, dérivés de silicium, huile de sésame.
Les exercices physiques à faire :
L’aquadrainage lymphatique est une gym spécifique exercée dans l’eau afin de renforcer les muscles posturaux dont l’action sur le retour veineux est 4 fois supérieure à celle des muscles superficiels. Les bains hydromassants et les douches à jets visent, en suivant les trajets musculaires, à stimuler les retours veineux et lymphatique.
Les massages  et gommages :
–    Huille essentielle d’hélichryse « l’immortelle » (Helichrysum italicum), est une huile essentielle très précieuse contre la cellulite, elle allie des propriétés anti-inflammatoires avec un décongestionnant tissulaire et cicatrisant cutané.
D’autres huiles essentielles contre la cellulite : huiles essentielles de : Bouleau, Genièvre, Gaulthérie, Cyprès.
Et contre les gras en général : Lavande + Sauge + Thym + cèdre.
–    Faire un gommage corporel sur les endroits ciblés ((bambou, kiwi, vitamine E…)
Les crèmes :
–    Associe plusieurs substances ayant l’effet d’éliminer de la graisse.
Les plantes :3
–    Thé vert, fenouil, bouleau (lipolytiques)
–    Marronnier d’inde, Fragon (pour une bonne circulation veineuse)
–    Fucus vesiculosus (perte de poids)
–    L’ortie, Lierre grimpant, hibiscus, hamamélis et maté
–    Artichaut, aubier de tilleul, reine des près, vigne rouge
–    Orthosiphon ou thé de Java

Y a-t-il un risque à vivre avec des animaux de compagnie ?

Categories:

Souvent on entend parler des maladies qui touchent les animaux domestiques, l’exemple le plus connu c’est la rage chez le chien et qui peuvent être transmises à l’homme ce qu’on appelle en terme scientifique « zoonose ».
animaux-companie
Vous aimez les animaux mais avez peur d’être en risque ! Voici quelques informations qui vous seront utiles :

Les modes de contamination :
Ce n’est pas parce que vous n’avez pas eu de morsures ou un contact direct que vous êtes à l’abri d’être contaminé, les modes de contamination sont plusieurs : le contact direct avec la fourrure de l’animal (la gale du chien ou teignes des chats), par ingestion à partir du sol, par consommation d’aliments souillés (toxoplasmose), ou dans le cas d’une activité professionnelle (vétérinaires).
Et l’agent responsable de la maladie peut être un virus, une bactérie ou un parasite.

lavage-main

Les soins à adopter en cas de morsures ou griffure :
·    La cavité buccale des animaux peut héberger des agents pathogènes même si la morsure ou la griffure est minime, et même si la plaie est peu profonde il y a toujours un risque de transmission, alors il faut bien nettoyer la plaie à l’eau et au savon de Marseille, la rincer et appliquer une solution antiseptique ;
·    Si la blessure est profonde il faut se dépêcher à aller à l’hôpital, une antibiothérapie et des soins locaux vous seront prescrits ;
·     Si l’animal vous appartient, lui faire un vaccin antirabique ;
·    S’il ne s’agit de votre propre animal, chercherez le propriétaire ou vous pouvez contacter le centre des animaux errants.

Comment éviter la transmission des zoonoses ?
·    Ne pas toucher ou caresser des animaux errants ;
·    Consulter régulièrement le vétérinaire (Vaccinez vos animaux contre les maladies fréquentes dans votre région) ;
·    Faut respecter le calendrier de vermifugations à savoir que même si l’animal est vermifugié ça n’évite pas une réinfestation par des vers ;
·    Ayez une trousse à pharmacie à disposition en cas d’urgence ;
·     Laver vos mains et celles de vos enfants après chaque passage au bac à sable ;
·    Dépister les problèmes de la peau comme la gale ou les teignes ;
·    Veiller à ce que draps, couvertures, housses de coussins ou de canapés et même vêtements soient le moins possible en contact avec les animaux ;
·    Passer l’aspirateur régulièrement pour éviter les transmissions par inhalation ;
·    Limiter l’accès des carnivores à votre jardin en installant des clôtures ;
·    Ne pas consommer des salades sauvages sans un lavage rigoureux préalable, surtout pour les femmes enceintes ;
·    Ne pas consommer la viande cru ou les œufs et bien cuire le foie de veau ou d’agneau ;
·    Eviter de faire la cuisine en compagnie de l’animal ;
·    Ne pas consommer des produits laitiers non pasteurisés ;salade
·    Se laver les mains soigneusement après avoir manipulé des gamelles destinées aux repas des animaux ;
·    Se laver les mains avant manger et éviter de toucher l’animal pendant les repas ;
·    Ne mangez ni ne buvez dans des zones où il y a des animaux ;
·    enseigner aux enfants à éviter de se mettre les mains dans la bouche ;
·    Faites de sorte à limiter le contact de votre animal avec un autre qui puisse le contaminer.
·    Port de gants et de masque pour les professionnels en contact avec des produits biologiques potentiellement infectés ;
·    Donnez aux animaux des aliments propres et de l’eau propre ; placez les abreuvoirs et les mangeoires assez haut pour empêcher que les excréments et l’urine ne tombent dans la nourriture et l’eau ;
·    Enlevez souvent les excréments des enclos animaux (au moins une fois par jour) ;
·    Lutter contre les insectes (ranger les résidus alimentaires qui attirent les mouches et utiliser des produits insectifuges et des moustiquaires).